Nos chiens nous parlent, « regardons » ce qu’ils ont à nous dire !

Le chien ne dispose pas de la parole qui est la façon de communiquer privilégiée de l’Humain. Il se sert donc de sa gestuelle pour communiquer avec ses congénères mais aussi avec nous. Cela est vrai depuis son plus jeune âge, dès l’arrivée du chiot chez nous.

Les chiens sont d’excellents communicants, en travaillant son œil, il est possible à tout un chacun d’observer leur signaux de communication.

Une communication universelle mais individuelle pour chaque chien

Ce qui est incroyable, c’est que cette communication est universelle. Cela signifie que tous les chiens dans le monde, quelle que soit leur race sont capables de se comprendre. Faut-il encore qu’ils soient bien codés. Evidemment, la gestuelle variera d’un individu à l’autre et le répertoire de signaux de communication ne sera pas utilisé exactement pareil par tous les chiens. De plus, certaines races ne peuvent utiliser tous les signaux de communication (queue et oreilles coupées, face plate…).

Pour être bien codé et donc savoir comprendre et se faire comprendre des autres, le chien doit être socialisé. Certains facteurs sont handicapants à cet égard. Par exemple le fait de séparer le chien de sa mère et sa fratrie avant 8 à 10 semaines, qu’un chiot soit seul dans sa portée, que sa mère ne soit pas compétente pour l’éduquer… Ce chiot ne disposera pas du bagage social nécessaire pour communiquer avec ses congénères.

D’autre part, quand l’Homme ne comprend pas les messages de son chien, cela peut engendrer des problèmes plus profonds comme du stress, de l’agressivité, des destructions, un mal-être, l’instrumentalisation de l’agression (disparition des signaux de communication normaux).

On voit l’importance de la communication pour le chien. En tant qu’être social, il a besoin de contacts avec ses congénères, or cela peut très mal se passer s’il ne connait pas son répertoire de communication. De la même manière, si l’Humain ne comprend pas son chien, la relation va vite se détériorer.

On compte environ 30 signaux de communication différents. Le chien les utilise pour se tranquilliser, apaiser une situation tendue, exprimer des intentions amicales, ou faire comprendre à l’autre qu’il ne se sent pas à l’aise. Par nature, le chien va plutôt éviter le conflit et ces signaux l’aide dans ce sens.

Qu’est ce donc que ces signaux du chien?

Par exemple :

  • le fait de réaliser des mouvements lents,
  • bailler,
  • être haletant,
  • tourner la tête,
  • ne pas fixer dans les yeux,
  • se lécher la truffe,
  • avancer de biais et faire une courbe en rencontrant un congénère,
  • lever une patte en restant immobile,
  • renifler le sol,
  • lécher les babines des congénères…

Signaux d'apaisement chien

Chaque chien utilisera certains des 30 signaux pour exprimer ce qu’il ressent. Pour aller plus loin et comprendre votre chien, je vous conseille ce livre génialissime :

Le chien parle également à son Humain. S’il veut faire cesser une situation stressante (pour lui!) il va envoyer ces signaux de communication. Par exemple le fait qu’une personne se penche sur lui, l’enserre, quand il est réprimandé, lors d’un cours d’éducation trop contraignant pour lui…

L’approche frontale d’un Humain vers lui sera mal vécue et impolie pour le chien. Il faut bien comprendre qu’ils ont leurs propres codes et que nous nous devons de les respecter comme eux le font avec nous. Pour bien comprendre le message, il faut prendre en compte la totalité du corps du chien, le contexte, la situation et l’individu émetteur de ces signaux.

Apprenons à lire nos chiens pour tisser une belle relation qui se fait dans le respect et la compréhension mutuelle!

Les balades éducatives en groupe avec un éducateur le permettent notamment.

 

Suivez Parlez Vous Chien sur Facebook pour ne pas rater d’article à l’avenir !

© Parlez vous chien, 2017, Mylène Genairon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires